La Cramaillotte

Je vous entends déjà…cramaquoi?? Oui, je me suis moi-même posée la question lorsque mon chéri a prononcé ce mot (j’ai même pensé qu’il l’avait inventé lorsqu’il était enfant…) mais non, après quelques recherches, j’ai constaté que ce mot existe bien, qu’il est d’origine franc-comtoise et qu’il vient du mot cramaillot qui désigne le pissenlit.

Le cramaillot est donc ce que l’on appelle également “miel de pissenlit” ou “gelée de pissenlit”.

Nous voilà donc accroupis dans les champs tout jaunes pour une belle cueillette de ces jolies fleurs jaunes bien odorantes! Notre petite besace remplie, nous avons profité d’un apéro sur la terrasse pour rendre le travail de décorticage plus sympa. C’est un peu laborieux mais ça en vaut le coup!

Voici donc la recette testée et approuvée le lendemain matin au petit-déjeuner.

Il vous faut pour un pot :

  • 100 g. de fleurs de pissenlit (env. 50 g. une fois la partie verte enlevée)
  • 5dl. d’eau
  • un demi zeste de citron bio
  • 250 g. de sucre
  • 1 cc. Jus de citron

Et pour la préparation :

Secouer les fleurs pour enlever d’éventuels visiteurs, arracher les pétales jaunes (soit env. 50 g), ne pas utiliser les feuilles vertes du calice qui sont un peu amères. (on a testé et le résultat est effectivement moins bon!)

  • Porter l’eau à ébullition avec le zeste de citron et les pétales de fleurs, laisser cuire une dizaine de minutes, puis éteindre le feu et laisser infuser une nuit à couvert.
  • Filtrer l’infusion (soit env. 3dl de jus), remettre dans la casserole et ajouter le jus de citron et le sucre.
  • Porter à ébullition, faire épaissir en remuant jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop.
  • Verser encore bouillant dans les pots propres et chauds, fermer aussitôt.

Conservation et astuce :

  • Le cramaillot se conserve plusieurs mois à la cave.
  • Éviter de faire de plus grandes quantités dans une même casserole, le sucre risquerait de cristalliser ou de rester liquide.

Et voilà, il ne reste plus qu’à vous faire une belle tartine, par exemple avec une jolie tranche bicolore du fameux pain Jura Région !

Bonna’ les gourmands !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code